Bienvenue sur Toi mon toit


Nous sommes le 27 mars 2015 , ce site existe depuis 4 ans et je me devais de l'actualiser afin que vous puissiez bien comprendre la progression du projet .

 

Je me présente: Claudine LEROY dit "Coco" bientôt 60 ans née le 10 avril 1955 à AGEN.

Aujourd'hui, je fais appel à vous toutes et tous pour me venir en aide. En effet, depuis plus de 20 ans, je réside dans une location au sein du joli village qu'est Souvignargues dans le Gard.

Suite au décès de son papa, mon nouveau propriétaire ne veut pas garder ce bien et souhaite le vendre au prix de 180 000 euros .

Je désire rester dans ce village d'adoption où je me sens bien. Ma vie est ici... Je vais vous raconter, brièvement, mon parcours afin que vous compreniez ma démarche. 

 

Pendant mon premier mariage, j'ai eu deux magnifiques filles qu'un accident de la route m'a enlevées ainsi que le mari de ma soeur qui conduisait.

Avec la rate et le foie éclatés, je suis là . Pourtant, suite à une hémorragie du foie et après une seconde intervention, les médecins ne donnaient pas trop d'espoir à ma famille. Au cimetière, ma place a été faite auprès de Maud 7 ans et Hélène 2 ans.

Cet accident est survenu au moment des 50 ans de ma maman qui a mis fin à ses jours, par stangulation, à la date anniversaire de l'accident 3 ans après.
Quelques mois après, comme si cela ne suffisait pas, le papa de mes filles a lui aussi, abrégé ses souffrances par arme à feu ...

La vie reste belle à qui sait la regarder et pour ma part, je l'aime comme j'aime tous les gens en général .

Plus tard j'ai eu 2 autres enfants, seule, jusqu'au jour où Georges m'a épousé et m'a aidé à élever Maeva et Jesse pendant 15 ans. Nous sommes venus nous installés dans ce petit village de 400 habitants (maintenant , il y en a presque 800) et j'ai pu enfin retrouver une vie de famille . La vie de couple n'étant pas toujours facile et n'ayant pas réussi à rendre mon mari  heureux, nous sommes divorcés et ce depuis 10 ans. Ma reconnaissance envers ce qu'il a fait pour nous restera éternelle.

Cette nouvelle épreuve fût difficile, je ne sais pas où j'ai puisé la force et le courage mais j'ai foncé. Des tas de petits boulots m'ont toujours permis d'honorer mes loyers ainsi que mes factures. Grâce à ma référente RMI ensuite RSA, j'ai eu l'immense chance de passer mon permis D (Transport en commun) à 55 ans.

D'Août 2010 à Juin 2012  j'ai travaillé (25 heures semaine), au sein d'une entreprise près de chez moi, comme chauffeur de bus. Malheureusement, j'ai perdu mon CDI et je me contente de conduire le petit train touristique de Sommières tous les 2 mois d'été de chaque année en attendant de trouver un plein temps ailleurs . Sans CDI je ne peux prétendre à un prêt pour acheter la maison et je le déplore .

 

Je participe activement à la vie de mon village en faisant partie d'une association de théâtre amateur. J'apprécie les personnes d'un âge avancé et avec elles, je joue à la belote. Je suis une femme heureuse de vivre. Mon travail est à 4 ou 5 kms de mon domicile et je fais mes courses dans le coin (Sommières et Villevieille). Entre Souvignargues, Sommières et Villevieille, beaucoup de personnes me connaissent pour être quelqu'un de souriant et toujours de bonne humeur. Dans la mesure de mes possibilités, chacun d'eux sait qu'on peut toujours compter sur moi. Je ne fume pas, je ne bois pas et n'ai aucun crédit (je n'en ai jamais eu).

 

Pour toutes ces raisons j'en appelle à votre générosité en vous demandant de bien vouloir m'offrir 1 euro afin de garder mon toit.

 

Cette idée est née le 12 mars 2010 chez mon ostéopathe, je lui ai dit : "Si beaucoup de personnes m'offraient 1 euro, je pense que cela ne les ruinerait pas et je pourrais rester dans ma maison". Celui-ci a été réceptif et m'a encouragé dans ce sens en m'offrant mes 2 premiers euros. Depuis cette date je n'ai de cesse de faire connaitre mon projet à qui veut bien l'écouter et la majorité de personnes adhère. 

Il faut que vous compreniez pourquoi c'est si important pour moi. Je suis devant le fait que pour espérer continuer à vivre dans cette maison je n'ai pas d'autres choix que celui de l'acheter.

Je me suis reconstruite dans ce village et si j'avais pu me débrouiller seule, je l'aurai fait , mais ce n'est pas le cas, aussi, sans pitié de votre part, je demande juste un geste de solidarité.

Depuis 4 ans vous avez été nombreux à me soutenir à hauteur de 109 026 euros . C'est extraordinaire et cela ne peut pas s'arrêter là ! Tout ce chemin parcouru, toutes ces différentes manifestations, toutes ces belles rencontres font que ce projet est devenu une très belle aventure humaine .

 

Mon seul espoir, C'EST VOUS!

 


Me faire un don




Don

Montant restant à obtenir:

20976€

Ma biographie


Rejoignez-moi

facebook

Site offert par : Web-batier & Drine-design